• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Les oeuvres de Pissarro

Les oeuvres de Pissarro - Marc Gélinas

Faire des sorties culturelles avec mes amis, étaient une de mes activités préférées, lorsque j’étais étudiant. Puis, trop occupé, je ne pensais même plus à regarder les expositions programmées dans les musées. Un soir, en rentrant à mon domicile, j’ai croisé dans la rue une ancienne connaissance. Il me laissa ses nouvelles coordonnées et il me promit de me contacter sous peu. Gérard est devenu un commerçant dont les ventes se portent bien. Il a pu engager deux employés et il profite de ce temps de libre pour retourner à ses loisirs. J’ai appris tout cela en deux minutes et je voulais, bien entendu, en savoir plus. Quand il m’a appelé, le lendemain, j’ai été ravi que nous nous fixions une date pour aller dans un musée. J’étais en plein traitement de Soins du visage peaux sensibles Montréal, et comme tout allait pour le mieux, je ne pouvais que profiter de ce bon moment avec un ami.

J’ai tout organisé pour être entièrement libre ce samedi après-midi. Après une visite d’une heure, nous avions fait le tour de toutes les salles. Je suis revenu sur mes pas pour revoir un tableau de Pissarro, et mon ami l’a apprécié autant que moi. Nous sommes allé boire un café chez lui, et notre conversation a porté essentiellement sur les œuvres artistiques que nous connaissons. J’ai, pour ma part, un grand amour pour le mouvement des surréalistes et je rêve de voir les tableaux de Dali. Quant à mon ami, c’est plutôt chez les pointillistes qu’il trouve son bonheur et la toile de Pissarro, sur laquelle j’étais revenu, était une peinture qu’il aimait vraiment beaucoup. Il m’a montré un livre sur le fauvisme qui m’a fait découvrir un courant que je connaissais mal.

Ce fut le point de départ d’une frénésie de sorties et de découvertes. Trois fois par semaine, au minimum, je pars dans une galerie pour un vernissage, ou encore, je vais voir une performance artistique éphémère. J’ai retrouvé le plaisir de me cultiver et je suis, maintenant, un grand connaisseur de l’actualité dans le monde de l’art. Je tiens un cahier où je relate tout ce que je contemple. Je commente mes coups de cœur, je critique les œuvres trop pauvres et j’encense certains artistes. C’est Janie, ma sœur, qui est la seule à avoir lu mes commentaires, qui me pousse à commencer un blogue pour que je m’exprime, et que je fasse partager mes analyses d’œuvres.

 

The author:

author

Ayant toujours vécu seul, jusqu’à récemment, je me suis retrouvé père d’une famille instantanée à 35 ans. Tout inclus, dont une adolescente et des jumeaux aux couches. Vous vous intéressez à la suite ? Suivez-moi ici entre deux changements de couches…