• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le changement de ma femme

Le changement de ma femme - Marc Gélinas

À presque cinquante ans, j’ai toujours vu le physique de ma femme comme étant inchangé et toujours svelte, comme à ses trente ans. Assez souvent, je la taquinais, pour lui demander comment elle fait pour ne pas se laisser flétrir par l’âge, et elle me répondait à chaque fois, que c’est parce qu’elle soigne sa nourriture et surtout, parce qu’elle fait beaucoup de sport. Oui, c’est peut-être vrai, mais avec cinq ans de différence d’âge, les mêmes nourritures qu’on mange et la même salle de gym qu’on fréquente, moi, je commence à grisonner et à avoir des rides un peu partout. C’est dans ce sens qu’un jour, ma femme est rentrée un peu tard. Je décide de l’appeler pour savoir ce qui se passait. Elle me dit qu’elle est retardée par sa séance de coiffure. Une heure après, la voilà qui entre, j’étais dans le salon avec les petits. Et surprise ! En fait, elle avait changé de coiffure. Et là, je découvre un autre aspect de ma ravissante femme, une beauté argentée. Je dis cela parce qu’en fin de compte, sa tignasse était plus grise que la mienne. Les enfants en étaient bouche bée, et moi, j’ai tout simplement dit : « T’as changé de coiffure ? Ça te va bien ! » Malgré que, je la préférais quand même en brune, comme avant. Mais ça, je ne vais pas le lui dire directement, malgré que des interrogations me trottaient dans la tête sur ce besoin soudain de changement. Donc,  avant de dormir, je lui ai demandé le pourquoi du comment. Elle m’a répondu que cette réaction faisait suite à mes interrogations qui commençaient à la gêner. Alors, elle préférait qu’on ait « les mêmes couleurs ». Ceci m’a fait rire tout autant que ça m’a touché. Elle a également dit qu’elle avait vu un couple dans le salon de coiffure dont les cheveux étaient si gris, qu’ils scintillaient devant le miroir. Une façon de parler ! À cet égard, elle continua qu’en passant le rideau extérieur terrasse qui séparait la salle de coiffure et le petit coin d’attente sur la terrasse, ma femme avait vu les traits du couple resplendissants. C’est également là qu’elle m’a dit qu’elle avait teinté ses cheveux depuis plus de deux ans pour garder l’air toujours jeune. Elle aimait quand on fait la remarque qu’elle ne fait pas son âge. Avec son histoire, je lui ai passé la main dans sa nouvelle chevelure et je lui ai murmuré : « Quoi que tu entreprennes, je te soutiendrais toujours ma beauté argentée ! »

 

The author:

author

Ayant toujours vécu seul, jusqu’à récemment, je me suis retrouvé père d’une famille instantanée à 35 ans. Tout inclus, dont une adolescente et des jumeaux aux couches. Vous vous intéressez à la suite ? Suivez-moi ici entre deux changements de couches…