• Facebook
  • Twitter
  • Google +

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages - Marc Gélinas

Je ne sais pas qu'est-ce qui se passe avec ma femme. Depuis quelque temps, on dirait qu'elle a la tête dans les nuages ! Elle a toujours été un peu distraite, mais en ce moment, je crois qu'elle est au summum.

D'un côté, je crois qu'elle a du mal à comprendre qu'elle pense bien plus vite que ce qu'elle parle. Je veux dire que, parfois, elle s'exprime trop synthétiquement et on a du mal à comprendre ce qu'elle a voulu dire. Ce n'est pas juste moi qui le dis, mais aussi son frère et ses amis et presque tous ceux qui la connaissent.

D'un autre côté, elle n'écoute pas trop dernièrement, ça m'arrive souvent de lui parler de quelque chose, elle me dit oui avec sa tête et cinq minutes après, elle me pose des questions comme si j'avais parlé de n'importe quoi d'autre.

Je commence à m'inquiéter un peu ! Et puis, avec mes amis, je préfère ne pas parler de ça parce qu'ils deviennent un peu imbéciles de temps en temps. Ils vont me dire qu'elle a peut-être un autre homme dans sa vie, qu'il y a une infidélité potentielle à la porte...

Pour revenir un peu à ma femme, voyez cet exemple récent et vous comprendrez mieux. Sa mère a quelques difficultés chez elle et du fait qu'elle est très âgée, ma femme l'aide en tout ce qu'elle peut.

L'histoire a commencé un de ces jours, quand ma femme m'a dit qu'il y avait un problème avec la qualité de l air chez sa mère, qu'il fallait faire quelque chose rapidement parce qu'à son âge, le système immunitaire est plutôt précaire.

J'ai fait ce qu'on doit faire dans ces cas-là. J'ai contacté un laboratoire spécialisé pour qu'un microbiologiste détermine s'il y a des particules nocives ou pas. Avec cette information, nous serions en mesure de savoir où se trouve le problème.

Voilà. J'ai programmé un rendez-vous pour un jour et une heure convenable pour ma femme et ma belle-mère, tout allait très bien et du coup, j'ai reçu un appel de ma femme. Elle me demande que diable était venu faire l'employé du laboratoire.

« À ton avis ? » Lui ai-je répondu, avec un peu d'ironie. Elle s'est fâchée en raison de ma réponse, nous avons commencé à discuter et du coup, elle m'a dit que le problème était avec l'eau et non pas avec l'air.

Elle était sûre d'avoir parlé de l'eau, mais moi, je suis sûr qu'elle avait parlé de l'air.

 

The author:

author

Ayant toujours vécu seul, jusqu’à récemment, je me suis retrouvé père d’une famille instantanée à 35 ans. Tout inclus, dont une adolescente et des jumeaux aux couches. Vous vous intéressez à la suite ? Suivez-moi ici entre deux changements de couches…